Chili : Le Pacte du Silence 

Découvrez sur Memento, une série en 4 épisodes, un mélange entre faits historiques et témoignages afin de se plonger dans l’histoire de cet événement oublié afin qu’il retrouve sa place dans nos mémoires.

 

Lorsque nous pensons à la date du 11 septembre, les attentats-suicides islamistes aux Etats-Unis du 11 septembre 2001 nous viennent tout de suite à l’esprit. Certains même peuvent nous décrire exactement ce qu’ils faisaient ce jour-là lorsque tout est arrivé.  Mais le 11 septembre est également une date marquante pour un autre pays qui a vécu des souffrances inoubliables qui perdurent aujourd’hui et qui sont pourtant effacées de la mémoire collective. 


En effet, le 11 septembre 1973, ce qui était le rêve de beaucoup, apporter des changements sans violence et améliorer les conditions de vie des plus pauvres d’un trait de plume est devenu un cauchemar. Des milliers de Chiliens opposés au régime militaire ont subi les pires conséquences : la mort, la disparition, la torture, l’emprisonnement ou encore l’exil.


49 ans se sont écoulés depuis cet événement que l’on appelle aujourd’hui L’autre 11 septembre : l’histoire, les faits restent et les personnes, les auteurs et les victimes se souviennent une fois de plus de ce qui s’est passé au Chili.

CHILI .png
 

Retrouvez ici les différents épisodes de la série radiophonique Chili : Le Pacte du Silence composée de 4 épisodes

N'hésitez pas à me laisser vos notes et commentaires et à partager les épisodes.

 
 

Ils ont prêté leurs voix pour incarner les témoignages de la série radiophonique Chili : Le Pacte du Silence

Laetitia Giovanni


 " La mémoire historique est, encore aujourd’hui, un champ de bataille, avec réinterprétations et recherches inlassables de la vérité. Je n’ai pas honte de pleurer, car je veux que ceux qui verront cela sachent que cela ne doit pas se répéter, que le respect des droits de la personne humaine, le respect de sa dignité doivent être une chose sacrée." - Paola, épisode 4, A la limite de l'oubli

Laetitia Giovanni interprète le role de Paola.

Florence Amaudru 


"Avec une seule valise, nous prenons l’avion pour la France et nous sommes hébergés au foyer France Terre d’asile. Quand nous sommes arrivées, il y avait une sacrée équipe. Des gens se sont occupés de nous, nous ont trouvé un job, un logement. Il y a eu une vraie solidarité. " - Rosa, épisode 3, Violation et Exil. 

Florence Amaudru interprète le rôle de Rosa

Nicolas Parodi 

"J’ai ouvert les yeux et tout était très sombre, je m’étais endormi sans m’en rendre compte, mais j’ai rapidement réussi à me réveiller et je savais où j’étais. Tout était plus noir, mes yeux étaient bandés. " - Mario, épisode 2, Les Yeux Bandés 

Nicolas Parodi interprète le rôle de Mario. 

Junior Ekemi 

" La voix du Président Allende nous arrêta. C’était son dernier discours. Un adieu personnel, comme s’il parlait à chacun d’entre nous. « Je m’adresse à la jeunesse, à ceux qui chantèrent et offrirent leur joie et leur esprit de lutte. Je m’adresse à ceux qui seront persécutés. » " - Armando, épisode 1, 11 septembre 1973.

Junior Ekemi  interprète le rôle d'Armando

Guillaume Col 

" Ma mère avait un frère dans chaque corps d’armée. L’image que j’avais du militaire était donc celle d’un honnête homme, humain, cultivé. Il m’était exclu d’envisager qu’ils tireraient sur des Chiliens. Nous pensions donc qu’il y avait beaucoup d’exagération quand on nous parlait, à l’étranger, de violations des droits de l’homme. Nous étions convaincus qu’il s’agissait de propagande communiste. il nous a été longtemps difficile d’employer le mot dictature. " Juge Guzman, épisode 1, 11 septembre 1973. 

Guillaume Col interprète le rôle du Juge Guzman

 
Capture d’écran 2021-08-12 à 12.30.20.png

Les Belles Fréquences  Créations sonores

 Retrouvez mes créations sonores et épisodes de podcasts sur Youtube en version sous-titrée français et anglais